Comment retarder le vieillissement

Comment retarder le vieillissement ?

On peut se demander pourquoi les sociologues et les médecins n’ont pas encore signalé l’événement social le plus considérable des vingt cinq dernières années, à savoir l’augmentation très nette de la durée de la vie de la femme par rapport à l’homme et la possibilité pour la femme de retarder son vieillissement. Ce phénomène est d’autant plus clair que, durant la même période, aucune découverte médicale importante dans ce sens n’a été faite en faveur de l’homme. Une statistique établie récemment dans un pays européen a donné comme promesse de durée de vie pour la femme, 74 ans, et pour l’homme, 68 ans. Un écart de six ans qui va aller certainement en augmentant et dont les conséquences sur l’équilibre social commencent déjà à apparaître.

 

Quelles sont les possibilités offertes de nos jours pour prolonger votre temps de vie ?

 

Méthode pour retarder le veillissement

 

La contraception :

En utilisant intelligemment la contraception, qu’il s’agisse de pilules contraceptives, de stérilets ou de courbes de température, vous pouvez éviter les avortements et les grossesses multiples qui nuisent à votre santé et également à votre physique.

 

Dépistage du cancer des organes génitaux :

il vous est possible, en vous soumettant une fois par an à un frottis de dépistage du cancer du col de l’utérus, de prévenir cette maladie redoutable. En effet, le frottis, fait régulièrement, signale l’état précancéreux de la muqueuse du col et permet au chirurgien d’intervenir avant que la tumeur ne se soit véritablement déclarée. Il ne faut pas ignorer que la transformation de l’état précancéreux en un état cancéreux peut être très longue à ce niveau là (plusieurs années). Donc, si le chirurgien intervient à temps grâce au frottis, le cancer est évité. Vous devez certes, subir une hystérectomie, mais vous serez définitivement guérie.

 

Dépistage des anomalies des seins :

en faisant examiner tous les six mois vos seins et en les surveillant vous même, vous éviterez également le cancer de cet organe. La moindre induration, la moindre bosse, le moindre saignement du mamelon justifient un examen médical. Nous ne parlons pas de la douleur mammaire qui, paradoxalement, est beaucoup moins alarmante. Le médecin dispose désormais de deux examens qui vont lui permettre un diagnostic suffisamment précoce pour que la guérison soit obtenue :

La mammographie et la thermographie.

  • La mammographie est une radiographie des seins grâce à laquelle on peut localiser et estimer le degré de gravité de l’induration, mais elle est presque toujours complétée par une thermographie des deux seins qui permet de savoir s’il s’agit d’un nodule cancéreux ou d’un kyste banal. Pourtant l’intérêt de la thermographie est surtout préventif et si une femme se soumet tous les six ou huit mois à la thermographie, le cancer pourra être détecté avant tout autre signe clinique. Cet examen est donc pour le cancer du sein ce que le frottis est pour le cancer de l’utérus et si, malheureusement, il ne s’est pas encore généralisé, cela ne saurait tarder. La plupart des femmes n’en soupçonnent pas encore l’intérêt et refusent de s’y soumettre ; mais c’était le cas il y a dix ans pour le frottis et actuellement beaucoup de femmes le réclament.
  • La thermographie est aussi indolore qu’une radiographie. L’examen est basé sur le fait que chaque tissu dégage une chaleur différente et, en particulier, le tissu cancéreux. D’autre part, plus un tissu est irrigué par le sang, plus il dégage de la chaleur, ce qui est le cas des tumeurs. On enregistre donc la chaleur dégagée par le sein sur une plaque qui se colore en fonction du degré de chaleur émise. Les parties chaudes, donc suspectes, apparaissent en rouge, les parties plus froides en bleu, vert ou violet. Entre les couleurs extrêmes s’échelonnent les autres teintes du spectre coloré. Il est bon de préciser qu’il y a des zones qui sont normalement chaudes et que seule la teinte rouge située dans un secteur où elle ne doit pas se trouver est alarmante. Lorsque le cancer du sein est détecté assez tôt, l’ablation de la tumeur a toutes les chances d’être couronnée de succès. Par ailleurs, la chirurgie mammaire est beaucoup plus conservatrice qu’elle ne l’était jadis et les chirurgiens s’efforcent aujourd’hui de n’extirper que, la partie suspecte en conservant ou en restaurant au maximum le globe du sein.

 

Ralentissement du vieillissement artériel :

vous pouvez prévenir votre vieillissement artériel en faisant doser au moins une fois par an les graisses de votre sang : cholestérol, lipides, triglycérides. Il faut toutefois reconnaître ici que l’homme dispose du même avantage. Une augmentation des graisses du sang doit être pour vous un signe d’alarme important qui devra entraîner automatiquement une correction de votre hygiène de vie, à savoir : la suppression de l’alcool et du tabac ainsi qu’un régime alimentaire destiné à réduire l’obésité, si elle existe. Si vous ne buvez pas d’alcool, ne fumez pas et que vous n’êtes pas maigre, le médecin vous prescrira des médicaments, dits hypolipémiants, qui, pris régulièrement, peuvent faire baisser le taux des graisses du sang. Si vous avez tendance à avoir des taux élevés, faites surveiller votre tension artérielle et pratiquez une’ activité sportive adaptée à votre âge et à votre état cardiaque.

Ces techniques médicales, dont vous pouvez retirer des avantages de santé considérables, vous permettront de vivre et de rester belle plus longtemps.

 

Les moyens mis à votre disposition pour vieillir moins vite

Les traitements de la ménopause et de la préménopause :

à l’état actuel, si vous ne profitez pas des avantages de ces nouveaux traitements, vous commettez une grosse erreur. De nombreux travaux ont été consacrés à ce problème et des ouvrages de vulgarisation les ont portés à la connaissance du grand public ; mais beaucoup d’entre vous n’en ont pas tenu compte, encouragées d’ailleurs par un certain nombre de médecins résolument contre ces hormones et qui récusent ces traitements comme ils ont rejeté la pilule. Or le traitement de la ménopause apporte comme avantages, en plus de la suppression des bouffées de chaleur, des troubles nerveux et de l’asthénie ménopausique, la suppression du vieillissement atrophique de toute la sphère génitale, l’absence de décalcification osseuse, la conservation de la tension de la peau, et… le maintien de la sexualité. Ce traitement s’administre par voie buccale et comporte oestrogènes et progestatifs harmonieusement dosés.

 

La chirurgie esthétique :

même si elle n’agit qu’en surface, elle n’en donne pas moins des résultats spectaculaires. Le visage, les seins, le ventre sont les organes qui en bénéficient le plus souvent. Si le résultat paraît n’être qu’esthétique, l’effet psychologique est tel que l’on observe parfois un véritable rajeunissement concernant le moral, le dynamisme et le tonus général de la femme opérée. A cette chirurgie esthétique, il faut ajouter le stripping veineux qui, en supprimant les varices, améliore l’esthétique des jambes et surtout leur circulation sanguine.

 

Posts created 2

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut